MYRRHE 10ML

14.00

Pour obtenir de l’huile essentielle de Myrrhe, il faut distiller la sève de l’arbre préalablement récoltée et séchée, et si joliment appelée “les larmes de myrrhe”. En effet, après quelques entailles dans le tronc, l’arbre “pleure” et nous offre sa sève qui, en contact avec l’air, se colore en brun-orangé. Très utilisée en parfumerie pour son odeur âcre et boisée rappelant celle de l’encens, cette huile essentielle va vous étonner par les nombreuses propriétés qu’elle possède. Si vous cherchez une manière naturelle de soigner vos troubles bucco-dentaires, articulaires ou gastriques, vous êtes au bon endroit. Plus original, la Myrrhe vous sera également très utile pour calmer votre thyroïde et vos ardeurs sexuelles en cas de libido explosive. Nom latin : Commiphora myrrha (Nees) Engl. Partie distillée : Gomme (résine)

Ce produit possède ces labels :

Description

UTILISATEURS AUTORISÉS

 Adultes et Ados
 Enfants – de 6 ans
 Femmes enceintes & allaitantes
 Bébés – de 3 ans

VOIES D’UTILISATION POSSIBLES

 Voie cutanée
 Inhalation
 En diffusion
 Voie orale

RISQUES D’UTILISATION

 Non Irritante pour la peau
 Non Dermocaustique à l’état pur
 Non Photosensibilisante
 Non irritante pour les voies respiratoires

AUTRES PRÉCAUTIONS

Application cutanée

Il est préférable de diluer l’huile essentielle de Myrrhe à 20% dans une huile végétale (20% d’huile essentielle avec 80% d’huile végétale).

En ingestion

L’utilisation par voie orale de l’huile essentielle de Myrrhe est réservée à la prescription thérapeutique. Il est en revanche possible de l’utiliser en gargarisme ou en massage sur les gencives.

En diffusion

En raison de son caractère très visqueux, l’huile essentielle de Myrrhe doit être diluée à 5-10 % maximum dans d’autres huiles essentielles pour son utilisation en diffusion.

Contre-indications

Veiller à demander un avis médical avant l’utilisation de l’huile essentielle de Myrrhe pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

Composants allergènes

L’huile essentielle de Myrrhe contient un composant biochimique allergène :

  • limonène (≤ 0,2%)

Il est préférable de tester l’huile essentielle avant de l’utiliser (deux gouttes au creux du coude pendant au moins 24 heures afin de vérifier qu’il n’y a pas de réaction).

 

Propriétés de l’Huile essentielle de Myrrhe

L’huile essentielle de Myrrhe est fortement concentrée en sesquiterpènes  (furanoeudesma-1,3-diène, curzérène et lindestrène).  Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

  • antalgique +++ : le furanoeudesma 1,3 diène, le curzérène et le furanodiène de l’huile essentielle de Myrrhe ont une action anesthésique locale puissante grâce à leur activité sur les récepteurs opiacés, des neurotransmetteurs modulant la réponse à la douleur.
  • anti-inflammatoire +++ (lindestrène, β-elèmène) : l’huile essentielle de Myrrhe soulage les pathologies inflammatoires grâce à la présence de sesquiterpènes.
  • antiviral, anti-infectieux +++ : l’huile essentielle de Myrrhe aide à lutter contre les infections grâce à ses propriétés bactéricides et virucides à large spectre.
  • cicatrisant +++ : l’huile essentielle de Myrrhe stimule le processus de cicatrisation pour limiter les affections cutanées et calmer les petites blessures.
  • anaphrodisiaque, thyréomodulateur ++ : l’huile essentielle de Myrrhe calme l’hyperthyroïdie par modulation de la glande thyroïde et inhibe les désirs sexuels grâce à ses vertus calmantes.

Informations complémentaires

Poids 35 g